Test du vendredi jeux de societe

test de jeux de sciété a l'occasion du test du vendredi du 28/09/2018 par Mathieu Milhem

Jeux de sociétés divers

Test de jeu

28/09/2018 Test du vendredi proposé par Mathieu Milhem. Temps de jeu : +/- 3h30

Vendredi 28 Septembre 2018, Mathieu, un élève en 1er année Game Design, à décider de sortir des univers virtuels pour nous présenter un assortiment de trois jeux de société. Au menu donc : deux jeux de coopération où les joueurs luttent contre la boite et un autre qui mélange les jeux du président et du poker.

SOMMAIRE :

Hanabi :

Le principe Ce qu’on en a pensé The Game : Le principe Ce qu’on en a pensé Gang of Four : Le principe Ce qu’on en a pensé

Hanabi

Hanabi le principe :

Hanabi est le premier jeu auquel nous avons joué dans cette après-midi. C’est un jeu de carte reprenant le principe des 7 familles : il faut placer une carte pour compléter une famille couleur de feu d’artifice. En revanche, le jeu vous oblige à tenir les cartes de votre main à l’envers. Ce principe de jeu introduit une autre mécanique, celle de la coopération. Si vous ne voyez pas votre main, les autres joueurs le peuvent ! et s’est en dépensant un jeton qu’ils pourront vous donner une indication sur une des cartes que vous tenez (couleur où valeur de la carte). Lors de votre tour, vous pouvez donc vous défausser d’une carte pour récupérer un jeton, consommer un jeton pour donner une information ou jouer une carte. Si vous vous trompez de couleur ou de valeur au moment de jouer, vous perdez un jeton rouge. La partie s’arrête si vous n’avez plus de jetons rouges, si le feu d’artifice est complet ou si la pioche est vide.

Hanabi, ce qu’on en a pensés :

Nous avons trouvé les mécaniques coopératives très bien pensées. On dépend entièrement de ses alliés et de leurs actions puisque les jetons d’information et de vie sont communs. Le jeu nous force à avoir une communication efficace et à prendre de décisions parfois difficiles, malheureusement trop souvent hasardeuses. Si les parties sont riches en intensité, nous les avons cependant trouvés trop monotone et nous pensons que des cartes évènement ou qu’un mode de jeu par équipe aurais pu dynamiser le jeu.

game

The game, le principe :

The game est le second jeu auquel nous avons joué et s’est aussi notre préférer ! Ce n’est ni plus ni moins qu’un jeu de carte en coopération où les joueurs doivent placer toutes les cartes du jeu dans quatre deck. Deux de ces deck parent de 0 et les valeurs des cartes doivent être placées dans l’ordre croissant et inversement pour les deux autres. Les joueurs peuvent exprimer le souhait de placer une carte dans un des deck spécifique, et c’est la seule interaction autorisée entres eux. Si l’entièreté des cartes sont placées, les joueurs ont gagné, si un joueur ne peut plus jouer, ils ont perdu…

The game, ce qu’on en a pensés :

Dans The game, nous avons été surpris par la pression constante qu’apporte le jeu. Le tresse et la tension permanente mettent parfois les joueurs à dos les uns les autres. De plus, les variantes apportent un vrai plus en termes de stratégie. Le seul point noir se trouve en fin de partie, pour le comptage du score, qui gagnerai à être plus clair.

Gang_four

Gang of four, le principe :

Gang of four est le dernier jeu que nous avons essayé et, sans doute dut à la fatigue, s’est celui que nous avons le moins apprécier. Dans ce jeu de carte à l’origine asiatique, on pose une combinaison de carte plus puissante que celle du joueur précédent, à la manière d’un président. A la seule différence que les combinaisons du jeu de poker peuvent être déployés. Le premier joueur à vider sa main gagne la partie. A ce moment-là, on note le nombre de cartes restante de chaque joueur pour leur définir un score.

Gang of four, ce qu’on en a pensé :

Le jeu n’a pas su capter notre attention et pour la plupart d’entre nous, nous avons trouvé les possibilités d’actions assez flou, bien que diverses ! Le jeu nécessite un bon esprit de stratégie et semble offrir une grande re jouabilité.